Thèse

Failed refreshing OAuth2 access token: {"error":"invalid_grant","error_description":"Invalid refresh token"}

Sécurisation de programmes assembleur face aux attaques visant les processeurs embarqués

Le sujet était auparavant « Stratégies de sécurité évoluées pour composants de sécurité »

Cette thèse a été encadrée par Karine HEYDEMANN (UPMC – LIP6) et effectuée sous la direction d’Emmanuelle ENCRENAZ (UPMC – LIP6) et de Bruno ROBISSON (CEA). Une partie des travaux de cette thèse a également été réalisée avec Amine DEHBAOUI (précédemment au CEA).

Cette thèse s’intéresse à la sécurité des programmes embarqués sur microcontrôleur face aux attaques en faute. Elle propose une contre-mesure au niveau assembleur basée sur un modèle de fautes obtenu par l’expérimentation. Plus précisément, mes travaux ont porté sur la sécurisation de programmes embarqués sur microcontrôleur face à des attaques pouvant perturber l’exécution des instructions. Un procédé expérimental par impulsion électromagnétique est utilisé pour injecter des fautes sur microcontrôleur.

Mots-clés : attaques par injection de fautes ; injection électromagnétique ; modèle de fautes ; contre-mesures vérifiées ; assembleur ; saut d’instruction

CEA  LIP6UPMC EDITEMines Saint-Etienne

Téléchargements :

PDF Manuscrit de thèse (en français)
PDF Diapositives de soutenance (en français)
PDF Résumé de la thèse (en français, 2 pages)
PDF Poster de thèse (en anglais, Journée de la recherche 2013 du Centre Microélectronique de Provence)

Soutenance :

Soutenue à l’Université Pierre et Marie Curie (Paris) le 13 novembre 2014.

Jury :

Publications :

Voir ma liste de publications sur la page dédiée.

Liens :

Bibliographie principale :